Réalisation d’états des lieux au format numérique.

– La technologie au service de l’expertise immobilière –

Locatif

L’état des lieux locatif est un constat écrit de la situation réelle de l’habitation à l’entrée des lieux. Le locataire et le bailleur sont obligés de dresser un état des lieux détaillé en présence des deux parties et à coûts partagés. Celui-ci a lieu de préférence pendant la période où les lieux sont inoccupés mais cela peut également se faire pendant le premier mois de l’occupation. L’état des lieux doit être joint au contrat de bail et enregistré.

Avant / Après travaux

L’état des lieux avant travaux est établi à la requête du propriétaire qui va entreprendre des travaux.
Il reprend une partie descriptive de l’état des biens voisins et relève les désordres éventuels dont il est affecté au jour de la visite (mouvements d’ordre constructif : faïençage, fendilles, fissures, crevasses, infiltrations d’eau, etc…)Le but étant bien entendu de vous protéger en cas de dommage qui surviendrait chez vos voisins. Lors de la fin des travaux, l’expert procèdera au récolement de l’état des lieux avant travaux, pour pouvoir constater d’éventuels dégâts survenus à l’immeuble ayant fait l’objet d’un état des lieux avant travaux. Cet état des lieux vous permettra de déterminer si les dégâts constatés chez vos voisins sont imputables à vos travaux et le de valoriser ceux-ci de manière à indemniser votre ou vos voisins via normalement l’assurance de votre entrepreneur.

Acquisitif

L’état des lieux  acquisitif est un rapport qui s’effectue après la signature du compromis. Il devient de plus en plus courant car il évite bien de discussions et de discordes lors de l’acte authentique. Il permet d’établir ce qui est et/ou n’est pas compris dans la vente.